Mes découvertes

Une thérapie ? Pourquoi pas !

Je me souviens précisément des sentiments qui m’habitaient au moment de franchir la porte de la première psychologue que j’ai rencontrée : un étrange amalgame de dépit, de honte et de soulagement…

Le dépit, car ma blessure était si vive que je la ressentais jusqu’au tréfonds de mon être. La honte, car je croyais que personne dans mon entourage n’avait fait de psychothérapie, et je ne comprenais pas comment j’en étais arrivée là. Moi, à qui tout réussissait. Le soulagement, car enfin, j’avais osé parler de cette terrible angoisse qui me faisait tant souffrir.

Je savais, depuis plusieurs mois déjà, que mes ressources intérieures étaient épuisées et que j’avais besoin d’aide. Pourtant, j’étais honteuse d’en parler à qui que ce soit. Je me sentais faible, seule et désorientée. Sans doute mes préjugés à l’égard des troubles de santé mentale étaient-ils beaucoup plus grands que je voulais bien l’admettre.

C’est en me remémorant cette première fois que je réalise l’incroyable chemin parcouru depuis dix ans. J’accepte maintenant d’être qui je suis, entièrement et humblement, mais une question me revient sans cesse en tête : Si j’avais eu le courage de demander de l’aide avant d’atteindre le fond du baril, est-ce que je prendrais aujourd’hui cette médication sans laquelle je me sens complètement démunie ?

Je ne sais pas. Je ne saurai jamais. J’aimerais cependant vous dire qu’il n’est pas nécessaire d’atteindre sa limite avant d’agir. Tendre la main pour obtenir de l’aide n’est pas un signe de faiblesse. C’est une preuve d’amour et d’estime de soi. À présent, je n’ai aucune honte à dire que je poursuis ma propre démarche psychologique pour m’affranchir des problèmes qui entravent ma route, et je ne peux que vous encourager à prendre soin de votre santé mentale. Car nous sommes tous vulnérables…

« Je n’ai pas le temps ni les moyens ! », me direz-vous.

Je suis tout à fait consciente des contraintes qui peuvent nous empêcher d’obtenir du soutien psychologique, notamment le manque de temps et d’argent. Or, depuis quelques mois, il existe une alternative intéressante pour rendre la thérapie plus accessible. Grâce à Pause thérapie, il est désormais possible de rencontrer un(e) psychologue en quelques clics.

La thérapie en ligne… Vraiment ?

Pause thérapie est une plateforme web simple, confidentielle et abordable qui nous permet de rencontrer un(e) psychologue sans avoir nous déplacer. Oui, oui ! J’ai fait une drôle de tête quand j’en ai entendu parler pour la première fois, mais j’ai fait le test et j’ai adoré ! J’avais surtout des réserves à l’idée de voir la psychologue à travers l’écran de mon portable. Mais contrairement à ce que j’avais imaginé, je n’ai ressenti aucun malaise. La rencontre s’est déroulée tout naturellement et la psychologue m’a demandé de faire un exercice de réflexion et d’écriture qui collait parfaitement à ma réalité.

En plus, la procédure est simplissime. Je me suis créé un compte, j’ai choisi ma psychologue selon sa description et j’ai pris rendez-vous pour l’après-midi même : une séance de 40 minutes. Voilà tout le génie de cette initiative ! Offrir des blocs de consultation de 20 minutes. Car je n’ai pas toujours besoin d’un entretien d’une heure. Et je n’ai pas toujours envie d’attendre un mois quand le besoin de consulter se fait sentir.

À l’heure de mon rendez-vous, j’ai simplement cliqué sur le lien envoyé dans le courriel de confirmation pour accéder à la salle d’attente virtuelle. Une douce musique de relaxation s’est alors fait entendre, exactement comme si j’étais au spa. Croyez-moi, je me sentais beaucoup plus relax qu’au moment où je me suis assise dans une salle d’attente blanche immaculée il y a dix ans!

Je me suis confortablement installée dans mon fauteuil et quelques instants plus tard, j’ai fait la connaissance de ma nouvelle psychologue. Je me suis tout de suite sentie accueillie et la séance s’est déroulé en un clin d’œil. Tout de suite après, j’ai pu prendre quelques notes à chaud, me faire un latté et continuer de travailler.

Honnêtement, je ne pensais pas aimé mon expérience à ce point. La qualité de ma rencontre et de l’expérience offerte par Pause thérapie m’ont convaincue de revenir… dès la semaine prochaine !

Connais-toi toi-même, disait Socrate

Quel que soit le moyen que vous choisirez, je ne peux que vous encourager à consulter un(e) psychologue si vous en ressentez le besoin. La psychothérapie n’est pas un signe de faiblesse, au contraire, c’est la preuve que vous souhaitez vous libérer de certaines souffrances pour avancer sur votre chemin.

Comme l’écrivait le philosophe Jean-Paul Sartre, l’important n’est pas ce qu’on fait de nous, mais ce qu’on fait nous-même de ce qu’on a fait de nous.

Pour plus d’informations au sujet de Pause Thérapie, c’est ici !

** Je dédie ce texte aux trois psychologues qui ont eu un impact majeur dans mon cheminement. Je tiens à préciser que je n’ai reçu aucun cachet pour écrire ce texte. Je partage ici de mon expérience personnelle.**

 

 

5 pensées sur “Une thérapie ? Pourquoi pas !”

  1. Michel dit :

    Bonjour je viens de lire ,ce texte sur ma page facebook. Pas de hasard ont dirait. Je suis intéressé de m’inscrire a cet exercice qui me fera sans doute du bien. Je suis dans la tempete la la porte de sortie elle est loin. de l’aide ce n’est pas de refus.

  2. Michel dit :

    Bonjour je crois que mon message c’est effacer mauvaises touch. j’accepterai bien cet aide, comme je suis gêne de te dire ce qui ne va pas en ce moment et depuis plus d’un an je traîne de gros boulets Actuellement je dirais je vie de l’anxiété. angoisse. et une mini dépression, une éqoueurant tite égu de mon existante ici bas. je pourrais dire le mal a l’âme

    1. Judith Proulx dit :

      Bonjour Michel, je vous réponds dès maintenant en message privé.

  3. Rita dit :

    Merci de me faire savoir qu’il y a PauseThérapie.ca Je n’avais jamais entendu parler de cela. Donc, je note

    1. Judith Proulx dit :

      Bonjour Rita,
      J’utilise le service depuis janvier et j’adore ma psychologue. Maintenant, nul besoin de sortir de chez moi pour me sentir écoutée, comprise et recevoir des conseils tellement judicieux. Si jamais vous voulez essayer, je vous recommande fortement Paola.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *