Mes états

La voie du cœur

Ce matin, j’ai fui le brouhaha de la maison. En cette période des fêtes, qui pourtant me réjouit, j’ai besoin d’espace et de solitude. Me voilà donc installée dans un café qui embaume le pain frais et les viennoiseries. Je flâne en savourant mon latte et en laissant libre cours à mes pensées…

Mes états

L’inquiétude

J’ai les mains moites… signe de mon inquiétude. J’écris quelques phrases, puis je les efface… en quête du mot juste. Comment vous dire ce que je ressens ? Depuis quelques semaines déjà, mon cœur voyage entre la satisfaction et le doute, la joie et l’appréhension…

Pourquoi ?

Mes états

Le pouvoir d’arrêter le temps

Dans la maison de campagne où j’ai grandi, le temps s’écoulait au rythme lent et régulier de la rivière, que je regardais sans me lasser, les yeux remplis d’envie. J’aurais voulu être libre comme elle. Dans les champs qui bordaient notre cour arrière, les vaches broutaient en silence, puis soudain, un meuglement interminable se faisait entendre.

– Meeeuuuuh !

Mes états

Révoltée? #MoiAussi!

Je tiens mon blogue depuis plus d’un an, et je n’ai jamais eu l’envie ni l’intention d’écrire à propos de l’actualité. Mais cette fois-ci, c’est différent. Je suis bouleversée par les dénonciations d’hommes et de femmes ayant été victimes de harcèlement et d’agressions sexuels de la part de personnalités très influentes dans le milieu artistique québécois.

Mes états

Jusqu’au dernier souffle

Je n’avais aucune envie d’aller à l’hôpital ce matin-là, mais je me suis tout de même accroché un sourire au visage. Après tout, c’était mon engagement, ma propre volonté d’être là pour offrir mon souffle de vie.

Avant de me lancer dans cette aventure, j’avais une idée si romantique de l’accompagnement des personnes en fin de vie. Je m’imaginais discuter avec elles, partager leur questionnement, réconforter leur famille…

Mes rencontres

Célébrer la solidarité

Le 28 juillet dernier s’est tenu la première célébration de la Journée internationale de la femme africaine en Mauricie. Et moi, j’y étais! J’ai même eu l’honneur de prononcer un discours.

Pourquoi moi?

C’est exactement la question que je me suis posée quand mon amie Elvire m’a demandé de prendre la parole lors de cette soirée qu’elle organisait avec passion depuis des semaines. Vous dire le sentiment d’imposteur qui m’a envahie à ce moment-là…

Mes états

Le don de soi

Ça me fait tout drôle d’intituler un texte ainsi. Le don de soi, dans ma tête, c’est bon pour le Dalaï-Lama, Mère Teresa ou Nelson Mandela, pas pour moi. C’est vrai! Je ne me suis jamais considérée comme une personne particulièrement dévouée. Imaginez! Jusqu’à l’année dernière, je ne m’étais jamais impliquée dans une organisation, pas même un comité étudiant.